Les Petits Oignons

logo_petits_oignons1
C’est en 1986 que Frieda et Khaled Zoughlami font le pari de reprendre l’ancien « Jardin des Marolles » pour inaugurer « Les petits oignons » dans une petite rue de ce quartier. Au début, il s’agit d’une cuisine bonne franquette, allant du Spare ribs à la croquette aux crevettes en passant par le classique steak frites. La cuisine se transformera au fur et à mesure des années pour être de plus en plus raffinée voire gastronomique puisque le dernier chef promu à cette adresse sortait tout droit d’un étoilé italien. Depuis le début, le gage de qualité et fraîcheur des produits est le 1er souci des patrons. Le service et l’accueil aussi. La carte reprend des classiques français mais toujours avec une touche méditerranéenne, les origines du patron obligent. Les petits oignons ont connu un succès grandissant, la maison devient un incontournable de la ville. Mais après 20 années passées dans ce quartier, les Zoughlami décident de lever le pied et de remettre l’affaire à un couple français qui malheureusement ne tient pas le coup. En 2011, le coin de la rue de la régence se libère, c’est irrésistible, Khaled, secondé par sa fille Rym réouvre son enseigne et Les petits oignons reprennent du service en face du conservatoire dans une magnifique maison lumineuse. Le décor est refait, contemporain et intemporel à la fois. La cuisine est dans la même veine que celle de la rue Notre Seigneur, avec cependant une touche « brasserie ». En hiver on proposera par exemple une délicieuse choucroute et en été une casserole de moules. C’est avec plaisir que la nouvelle adresse, après une parenthèse de 6 années, retrouve ses clients d’autrefois, et en découvre de nouveaux du quartier ou d’ailleurs.